Les algues et votre piscine

Nous sommes tous passés par là. Vous avez été très occupé et vous avez hâte de profiter de votre piscine lorsque vous retirez la bâche pour faire un plongeon rapide et vous vous retrouvez dans ce que l’on peut appeler une soupe aux pois. Malgré tous vos efforts pour équilibrer votre chlore et pH, les algues prolifèrent. Il va falloir du temps, des efforts et beaucoup de produits chimiques pour résoudre ce problème. Ce n’est pas du tout ce que vous vouliez. Le programme du week-end a changé, il est temps de remettre la piscine en état de fonctionnement.

Quelles sont les causes des problèmes d’algues ?

Les algues se propagent en raison d’un changement d’environnement de la piscine. Le filtre avait peut-être besoin d’un lavage à contre-courant, car une période de beau temps après la pluie avait fait chuter la concentration de chlore libre dans la piscine ou une variation du pH avait réduit l’efficacité du chlore dans l’eau. Quelle qu’en soit la cause, il est temps de s’occuper des algues de la piscine et pour commencer, il est bien de connaître son ennemi.

algae icon

Les spores d’algues sont toujours présentes dans et autour de votre piscine et sont constamment amenées dans votre piscine de plusieurs façons : que ce soit par des maillots de bain contaminés, des outils de nettoyage de piscine ou simplement par le vent et la pluie Dans des conditions parfaites, par exemple lorsque la concentration de chlore descend en dessous de 2 à 4 ppm et que le pH augmente ou que la pompe ou le filtre ne fonctionne pas correctement, une prolifération d’algues peut se produire en quelques heures.

ALes algues ont besoin d’aliments (des sulfates et des nitrates) et de lumière (pour la photosynthèse) pour survivre et dans les piscines à baignades fréquentes ou avec un niveau de débris plus élevé, les algues ont de quoi se régaler. En général, les algues sont tenues à distance par les désinfectants actifs de la piscine, mais si elles prennent pied, les désinfectants actifs peuvent rapidement être submergés par la prolifération.

green algae

Quels types d’algues existe-t-il ?

Il existe littéralement des milliers de variétés d’algues connues, mais elles peuvent être classées dans les catégories ci-dessous.

Les algues vertes sont les algues les plus courantes. Ce sont aussi les plus faciles à éliminer et elles donnent cette teinte verte révélatrice à l’eau. On les trouve souvent flottant librement dans l’eau, mais elles peuvent aussi s’accrocher aux parois. Il est plus facile de se débarrasser des algues vertes et elles peuvent être traitées avec un supplément de chlore ou de l’algicide.

Les algues jaunes ou moutarde peuvent ressembler à du pollen ou à du sable dans un coin de votre piscine. Elles ont tendance à s’accrocher aux parois et peuvent être difficiles à éliminer totalement car elles sont résistantes à une concentration normale de chlore. Se débarrasser des algues moutarde nécessitera généralement un peu plus de travail, comme le traitement de choc et le brossage.

Les algues noires peuvent être extrêmement difficiles à éradiquer complètement. Elles ont de fortes racines qui creusent dans les surfaces en béton et prennent racine dans les fissures et les crevasses. Si ces racines ne sont pas élimées, elles repousseront. Les algues noires ont également une «tête», qui est une couche protectrice particulièrement résistante aux produits chimiques. L’élimination des algues noires peut être un processus long et difficile, qui nécessite parfois de vider la piscine et de laver les surfaces à l’acide.

Comment puis-je me débarrasser des algues ?

Nettoyer la piscine et ses environs:

  • Enlevez les débris

Comme mentionné ci-dessus, les débris peuvent alimenter les algues, vous devez donc enlever un maximum de débris flottants avec un filet, y compris les algues flottantes et les feuilles.

  • Brossez votre piscine

En frottant les algues sur les parois de votre piscine, vous permettez au désinfectant de pénétrer plus profondément dans les algues restantes. Les sédiments que vous avez brossés seront remués afin d’être filtrés et éliminés. N’oubliez pas d’accorder un peu plus d’attention aux zones à filtration difficile, comme les coins ou autour des marches ou des raccords de la piscine. N’oubliez pas de vider et de brosser aussi les skimmers.

  • Passez l’aspirateur dans votre piscine

Vous devez ensuite passer l’aspirateur à la surface de votre piscine pour enlever les algues et les débris qui se sont détachés pendant le brossage. Assurez-vous de bien nettoyer toutes les fissures et les crevasses, y compris sous les escaliers et sur les marches.

Il est temps de s’attaquer à la prolifération

  • Tester et équilibrer l’eau

La chimie de l’eau est essentielle pour que votre piscine soit sans algues. Testez votre piscine à l’aide de bandelettes d’analyse ou d’un kit numérique pour tester l’alcalinité et le pH de votre piscine. Si votre eau est chimiquement équilibrée, vous assurez l’efficacité de votre désinfectant contre les algues. Un pH élevé ou une faible alcalinité, tout particulièrement, inhibent un traitement de choc de piscine.

  • Traitement de choc

Il est temps de modifier l’équilibre dans la piscine. Comme pour toutes les matières biologiques présentes dans la piscine, les produits chimiques doivent les oxyder afin de les éliminer complètement. Le traitement de choc au chlore (ou surchloration) de votre piscine consiste à ajouter suffisamment de chlore pour nettoyer l’eau et détruire l’accumulation de chloramines. Les types d’algues les plus résistantes nécessitent un traitement plus agressif, donc si le niveau d’algues est élevé, vous aurez besoin d’une méthode plus forte.

Il est important de ne pas oublier de retirer la bâche de votre piscine lorsque celle-ci est en traitement de choc pour éviter de la blanchir.

  • Filtrer les algues

Commencez par laver le filtre à contre-courant afin d’éliminer les accumulations sur l’élément filtrant qui réduisent l’efficacité du système. N’oubliez pas de laver régulièrement le système à contre-courant jusqu’à ce que l’eau soit à nouveau claire et équilibrée. Le traitement de choc donne à l’eau de votre piscine une couleur bleue trouble une fois que les algues ont été détruites par le traitement. Les clarifiants de piscine peuvent être ajoutés à l’eau pour accélérer le processus, mais n’oubliez pas qu’ils concentrent les matières flottantes au fond de la piscine et qu’il faudra les aspirer.

  • Vérifiez à nouveau vos concentrations de produits chimiques:

Le traitement de choc d’une piscine ou l’utilisation d’un algicide modifie la chimie de l’eau et affecte probablement le pH.Une fois que les concentrations de choc ont diminué, il est temps de ramener la piscine à l’équilibre. Ajuster le pH selon les besoins pour remettre l’eau entre 7,2 et 7,6, l’idéal étant 7,5 et ajouter du chlore stabilisé pour remettre et maintenir le désinfectant de piscine actif entre 2 et 4 ppm

Une piscine peut être aussi performante que ses outils! N’oubliez pas de nettoyer votre bâche, votre brosse et tout autre outil de nettoyage que vous avez utilisé pour nettoyer votre piscine, même une toute petite quantité d’algues non nettoyée peut entraîner une nouvelle floraison.

Comme le dit l’adage : mieux vaut prévenir que guérir.

Est-ce que c’était beaucoup de travail ? Je parie que vous ne voulez pas le refaire dans la précipitation !La bonne nouvelle est que vous n’êtes pas obligé de le faire et qu’il suffit de choisir la bonne bâche de piscine.

energyguard selective transmission logo

EnergyGuard™ Selective Transmission

Notre matériau de bâche de piscine GeoBubble™ primé, EnergyGuard™ Selective Transmission, aide à éviter la prolifération des algues en agissant comme un filtre à long passage en absorbant les longueurs d’onde visibles, responsables de la photosynthèse.

energyguard selective transmission and clear cover on pool with and without algae

Elle y parvient tout en chauffant la piscine, car l’énergie absorbée est transmise à la piscine par conduction, tandis que les propriétés de transmission de la couche de bulles du matériau permettent au rayonnement infrarouge (IR) de traverser le matériau et d’être directement absorbé par l’eau.En plus d’offrir un gain solaire optimisé et une inhibition des algues, le matériau EnergyGuard™ Selective Transmission, dont le brevet a été déposé, offre désormais le meilleur équilibre possible entre le gain de chaleur solaire et la réduction des produits chimiques et de la filtration, ce qui en fait la bâche solaire la plus innovante à ce jour.

Il n’y a plus besoin de faire de compromis entre la température et les économies de produits chimiques. EnergyGuard™ Selective Transmission contribue à maintenir un environnement de baignade agréable et chaud en aidant à réduire la croissance des algues, en empêchant les débris de pénétrer dans la piscine et en réduisant les coûts et le temps consacrés à l’entretien.

Pour en savoir plus sur EnergyGuard™ Selective Transmission ou sur les points de vente